concret


concret

concret, ète [ kɔ̃krɛ, ɛt ] adj. et n.
• 1508 « solide »; lat. concretus, de concrescere « se solidifier »
1Vx Dont la consistance est épaisse (opposé à fluide). condensé, épais. Huile concrète, ou ellipt de la concrète de jasmin, utilisée en parfumerie.
2(XVIIe) Philos. (opposé à abstrait) Qui exprime qqch. de matériel, de sensible (et non une qualité, une relation); qui désigne ou qualifie un être réel perceptible par les sens. Homme, terme concret; grandeur, terme abstrait. Idée, image concrète.
Art concret. constructivisme. Musique concrète.
3Cour. Qui peut être perçu par les sens ou imaginé. Exemple concret (portant sur un cas particulier). Rendre concret. concrétiser. Tirer d'une situation des avantages concrets. matériel, palpable, 1. positif, réel.
4(Personnes) Qui s'intéresse aux applications (non aux théories, aux principes). pragmatique , 2. pratique, réaliste. Soyons concrets. Pour être plus concret, que faut-il faire ? ( concrètement) .
5 N. m. LE CONCRET : qualité de ce qui est concret; ensemble des choses concrètes. ⇒ réel. « Le poète, ce philosophe du concret et ce peintre de l'abstrait » (Hugo). Ça, c'est du concret !
⊗ CONTR. Fluide. Abstrait.

concret nom masculin Ce qui est concret : Aller du concret à l'abstrait.concret (citations) nom masculin Louis Aragon Paris 1897-Paris 1982 C'est à la poésie que tend l'homme. Il n'y a de connaissance que du particulier. Il n'y a de poésie que du concret. Le Paysan de Paris Gallimard Antonin Artaud Marseille 1896-Ivry-sur-Seine 1948 On ne nie bien que dans le concret. Lettre à André Breton, 14 septembre 1937 Gallimardconcret, concrète adjectif (latin concretus, de concrescere, s'épaissir) Par opposition à abstrait, qui est directement perceptible par les sens ; palpable, tangible, matériel : Un objet concret. Par opposition à hypothétique ou à théorique, qui est en prise directe avec la réalité, qui y fait référence, qui est en rapport étroit avec l'expérience : Applications concrètes d'une théorie. Qui ne s'écarte pas des faits réels, des données de l'expérience : Intelligence concrète. Corps gras Se dit d'un corps gras solide à la température ordinaire. ● concret, concrète (expressions) adjectif (latin concretus, de concrescere, s'épaissir) Art concret, art abstrait géométrique, considéré comme réalité objective et comme création de faits plastiques. (Notion développée vers 1930-1931 par Th. Van Doesburg, puis, à partir des années 1940, par M. Bill.) Musique concrète, musique construite à partir d'objets sonores divers et naturels, préenregistrés et manipulés ensuite en studios, et reproduite à l'aide de haut-parleurs. Essence concrète ou concrète (nom féminin), produit obtenu par extraction de substances végétales fraîches au moyen d'un solvant volatil, suivie de distillation du solvant. Opérations concrètes de la pensée, dans la terminologie de Piaget, opérations de la pensée portant directement sur des objets manipulables et non sur des énoncés verbaux comme les opérations formelles. ● concret, concrète (synonymes) adjectif (latin concretus, de concrescere, s'épaissir) Par opposition à abstrait , qui est directement perceptible par les...
Synonymes :
- matériel
Contraires :
- immatériel
- irréel
Par opposition à hypothétique ou à théorique , qui est en...
Synonymes :
- réel
Contraires :
Qui ne s'écarte pas des faits réels, des données de...
Synonymes :
- réaliste
Contraires :
- idéaliste
- rêveur
Corps gras. Se dit d'un corps gras solide à la température ordinaire.
Contraires :

concret, ète
adj. et n. m.
d1./d Qui exprime, désigne un objet, un phénomène perçu par les sens (par oppos. à abstrait). "Table" est un terme concret. Illustrer une théorie à l'aide d'exemples concrets.
d2./d Musique concrète ou musique électroacoustique: musique inventée par P. Schaeffer, utilisant des sons préalablement enregistrés.
|| n. m. Ce qui est concret. Le concret et l'abstrait.

⇒CONCRET, ÈTE, adj.
I.— Vieilli. [En parlant d'une substance, de la matière] Qui est solide par suite de précipitation, sublimation, fixation (cf. concrétion A). Un acide, un sel concret. Anton. fluide. Les savons concrets sont faits par le moyen de la soude (BASTENAIRE, DAUDENART, L'Art de fabriquer la faïence..., 1828, p. 477). L'Escurial s'élevait sur un sol concret (CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 2, 1848, p. 389). D'une couleur rappelant celle du miel concret (A. TROUSSEAU, Clinique méd. de l'Hôtel-Dieu, 1895, p. 83) :
1. Carbonate (sous-) d'ammoniaque. C'est un alcali volatil concret qu'on obtient en sublimant 2 parties de muriate d'ammoniaque et 3 parties de sous-carbonate de chaux.
J.-B. KAPELER, J.-B. CAVENTOU, Manuel des pharmaciens et des droguistes, t. 1, 1821, p. 148.
2. Je disais, un jour, à un architecte, qui me voulait convaincre de la beauté supérieure d'édifices tout modernes (...) que ces masses concrètes étonnaient sans doute le regard, et lui offraient un décor prestigieux de falaises géométriques...
VALÉRY, Regards sur le monde actuel, 1931, p. 185.
SYNT. Une boue, une croûte, une vase concrète; une essence, une huile, une liqueur concrète. PARAD. Aggloméré, coagulé, compact, composé, condensé, épais, fixé.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Un emploi ell. dans le vocab. de la parfumerie : un concret. Pouvais-je vous faire mieux comprendre que le concret de jasmin est incoercible? (COLETTE, Fanal bleu, 1949, p. 153). b) Un emploi de concret dans le vocab. de la maçonn. et de l'archit. p. réf. à un matériau spécial utilisé dans la construction à l'époque romaine. Ils [les Romains] ont employé le système concret ou d'agglomération obtenu par les mortiers. Formant des masses épaisses composées de cailloux, de moellons, de briques, de blocages, réunis par la chaux et le sable (VIOLLET-LE-DUC, Entretiens sur l'archit., 1872, p. 8).
II.— Fig. Qui se rapporte à la réalité considérée dans sa totalité.
A.— [En parlant d'une chose]
1. PHILOS. et lang. culturelle. [L'accent est mis sur les cadres conceptuels de la pensée] Les faits concrets ne satisfont pas notre esprit, qui aime l'aspect définitif des abstractions (CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 339). En somme, une fois effacées les distinctions de l'a priori et de l'empirique, de la forme et du contenu, les espaces sensoriels deviennent des moments concrets d'une configuration globale qui est l'espace unique (MERLEAU-PONTY, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 256) :
3. Les simples sont en général ceux qui divisent peu la pensée, qui n'étant pas armés des machines d'analyse et d'abstraction, voient chaque chose, une, entière, concrète, comme la vie la présente.
MICHELET, Le Peuple, 1846, p. 208.
4. ... à la différence de la science abstraite de la pensée qui isole les idées et procède par inclusion ou par exclusion complète, la réalité concrète de la vie concilie perpétuellement les contraires.
M. BLONDEL, L'Action, 1893, p. 417.
PARAD. contingent, déterminé, empirique, expérimental, objectif, particulier, relatif, singulier; formel, général, idéal, homogène, métaphysique, nécessaire, organisé, spirituel, universel.
Rem. L'anton. formelle entre l'idée abstr. et la réalité concr. est très sensible dans les ex. 3 à 10 illustrant l'article abstrait. Elle s'accuse dans l'emploi subst. (cf. abstrait ex. 7).
2. Emplois spéc.
a) LOG. et GRAMM.
Terme concret. Cf. abstrait II A 5 c ex. 23.
Rem. De même un nom concret désigne un objet de connaissance accessible par les sens. Anton. abstrait.
P. ext. Un style concret, une phrase concrète; discuter, parler de qqc. en termes concrets; un signe concret, une idée concrète. On a dit souvent que les langues ont d'abord été uniquement concrètes, et que les mots, avant d'avoir un sens abstrait, ont exprimé des objets sensibles (P. LEROUX, De l'Humanité, t. 2, 1840, p. 638). Il usait de mots si simples, d'images si concrètes, qu'il était impossible de ne pas le suivre (R. MARTIN DU GARD, In memoriam, 1921, p. 566) :
5. Nous existons dans l'univers, nous sommes dans l'espace et dans le temps; cet homme, cet arbre, ce triangle sont concrets, présents, mais comme homme, arbre, triangle, sont des formes, qui sont reproduites par nos images mentales, nous pouvons les décomposer, voir comment elles sont faites, et par là même nous « voyons » que le triangle aura toujours telles propriétés, ...
RUYER, Esquisse d'une philos. de la struct., 1930, p. 343.
b) MATH. Nombre concret. Cf. abstrait II A 5 d ex. 24 et 25.
c) MUS. Musique concrète. Musique constituée d'éléments sonores disparates préexistants (naturels ou artificiels), formant ainsi un tout concret et assemblés selon des modalités diverses sur magnétophone. Une mélodie concrète, l'école concrète :
6. L'un [des deux récents essais] est de Pierre Henry, l'autre de Pierre Boulez, qui affirme ainsi son entrée dans la carrière de musicien concret. Pierre Henry intitule Antiphonie une œuvre en trois parties où il oppose dans le premier mouvement (seulement achevé), à la façon de deux chœurs, des cellules en variation continuelle et des sons complexes en séries sonores de matière dissemblable; l'ensemble est traité de façon systématiquement différente.
P. SCHAEFFER, À la recherche d'une mus. concr., 1952, p. 189.
P. méton. Qui concerne la musique concrète. Un compositeur, un musicien concret, p. ell. un concret; un instrument, un orchestre concret.
3. P. ext. [L'accent est mis sur l'action, l'expérience sensible, vécue] Des ouvriers tout entiers tournés vers les choses concrètes, et qui n'ont guère appris à s'occuper autrement qu'avec leurs mains (AMBRIÈRE, Les Grandes vacances, 1946, p. 308). La bouffe; c'est simple et concret, c'est vrai : un type qui a faim, ça se travaille en pleine pâte (SARTRE, La Mort dans l'âme, 1949, p. 220). L'avenir a pour lui [le militant] un visage concret, celui de son petit enfant par exemple (CAMUS, L'Homme révolté, 1951, p. 275) :
7. ... la Marne, la Somme, Verdun, — ces noms qui, jusqu'alors, évoquaient pour Antoine des souvenirs concrets, personnels et tragiques, — devenaient, dépouillés soudain de leur réalité, les jalons précis d'un exposé technique, les têtes de chapitres d'un manuel pour les générations futures.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Épilogue, 1940, p. 808.
Dans le vocab. philos. de Bergson et chez ses héritiers. On appelle liberté le rapport du moi concret à l'acte qu'il accomplit. Ce rapport est indéfinissable, précisément parce que nous sommes libres (BERGSON, Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889, p. 169). Par cela seul qu'on prétend décomposer le temps concret, on en déroule les moments dans l'espace homogène (BERGSON, Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889, p. 169). L'absolumatière ou esprit — ne saurait prendre place dans le temps concret, dans le temps que nous sentons être l'étoffe même de notre vie (BERGSON, L'Évolution créatrice, 1907, p. 241).
Lang. littér. [En parlant de la condition hum.] Envisagé du point de vue de l'individu, c'est-à-dire de l'homme réel, concret, pris dans sa condition de créature humaine (MASSIS, Jugements, 1923, p. 95). L'homme concret qui réagit à chaque instant avec son être total, pensant et agissant (J. LACROIX, Marxisme, existentialisme, personnalisme, 1949, p. 8).
SYNT. Dire, voir les choses de façon concrète, dans leur manifestation concrète, sur un plan concret; considérer qqc. dans ce qu'il a de plus concret, sous son aspect le plus concret; être dépourvu de toute signification concrète; l'observation, une situation concrète; des revendications, des promesses concrètes; prendre des mesures concrètes; un avantage concret, une application concrète; un cas, un détail, un exemple, un fait, un problème concret; des effets, des intérêts, des résultats concrets. EXPR. Je ne fais rien de concret, je n'en attends rien de concret. PARAD. a) Synon. agissant, apparent, effectif, existant, expérimental, mouvant, observable, palpable, physique, pratique, solide, tangible, visible, vivant; plus partic. synon. de clair, net, positif, précis, solide. b) Anton. (avec une nuance péj.) illusoire, imaginaire, hypothétique, spéculatif, utopique.
Emploi subst. masc. avec valeur de neutre. Le concret. Ensemble des choses concrètes. Partir du concret; raisonner à partir du concret; avoir le goût, le sens du concret; travailler à même le concret. Aux enfants, il faut du précis, du réel, du concret et point de théorie (BARRÈS, Mes cahiers, t. 8, 1909-11, p. 147) :
8. Les facultés de création, d'adaptation, de schématisation sont diminuées. Le malade vit plus volontiers tourné vers le dehors, le concret, le présent.
J. DELAY, Ét. de psychol. méd., 1953, p. 204.
Rem. Souvent synon. de positif : faire du concret (fam.).
B.— [En parlant de la manière de penser d'une pers.] Qui se réfère sans cesse au concret, au réel. Une imagination concrète. Il [Dingley] unissait l'esprit concret des hommes de race anglaise à l'âme insatisfaite et passionnée pour le rêve d'un Hindou (J. et J. THARAUD, Dingley, l'illustre écrivain, 1906, p. 12) :
9. ... l'esprit égyptien est plus froid, plus sec, plus sobre, plus anguleux, plus réaliste, il a une imagination plus concrète, que l'inaccessible infini n'enflamme pas comme celle des peuples de l'Asie.
MAETERLINCK, Le Grand secret, 1921, p. 24.
PARAD. a) Synon. réaliste, positif, pratique, précis. b) Anton. idéaliste, intuitif, rêveur.
P. méton. Personne qui a une imagination, une pensée concrète. Odile est très intelligente, mais ce n'est pas ton type d'intelligence; elle est intuitive, concrète (MAUROIS, Climats, 1928, p. 51).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Comme complet, incomplet, désuet, discret, indiscret, quiet, inquiet, replet et secret, concret fait son fém. en ète et ne redouble pas t devant l'e muet : concrète. À comparer avec la majorité des adj. en -et qui redoublent t : muet, muette; net, nette; propret, proprette (cf. GREV. 1964, § 345). Ds Ac. 1740 (au masc.) — 1932. Étymol. et Hist. 1. 1508-17 adj. « de consistance épaisse » (FOSSETIER Cron. Marg., ms. Brux. 10509, f° 43 v° ds GDF. Compl.); 2. [XVIIe s. d'apr. DAUZAT 1973, Pt ROB.] 1704 adj. « qui exprime quelque chose de réel, tangible, perceptible » (Trév.). Empr. au lat. class. concretus « qui a pris une consistance plus ou moins solide; fort, solide », part. passé de concrescere « croître par agglomération ». Fréq. abs. littér. :1 570. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 578, b) 444; XXe s. : a) 1 286, b) 5 173.

concret, ète [kɔ̃kʀɛ, ɛt] adj. et n. m.
ÉTYM. 1508, « solide »; lat. concretus, de concrescere « se solidifier ».
———
I Vx ou littér.
1 Adj. Dont la consistance est épaisse (opposé à fluide). Condensé, épais; concrétion. || Huile concrète. || Boue concrète.
1 La liqueur demeure concrète et glacée.
Ambroise Paré, XVIII, 44.
2 N. m. Techn. Produit solide obtenu après extraction des principes odorants de matières végétales servant à faire des parfums. || Concret de jasmin.REM. Dans ce sens, on rencontre aussi le n. f. concrète. Concrète de rose.
———
II
A Adj.
1 (XVIIe). Philos. (opposé à abstrait, cit. 1). Qui exprime quelque chose de réel sans que l'on en isole une notion de qualité, de relation; qui désigne ou qualifie un être réel perceptible par les sens. || Homme est un terme concret; humanité, un terme abstrait.Idée, image concrète. || Sens concret et sens abstrait (souvent : figuré, métaphorique, métonymique, etc.) d'un mot.
2 (1949). || Musique concrète. Musique (cit. 18 et supra).REM. Voici les raisons du choix du mot concret :
1.1 On peut (…) comparer exactement les deux démarches musicales, l'abstraite et la concrète. Nous appliquons (…) le qualificatif d'abstrait à la musique habituelle, du fait qu'elle est d'abord conçue par l'esprit, puis notée théoriquement, enfin réalisée dans une exécution instrumentale. Nous avons appelé notre musique « concrète » parce qu'elle est constituée à partir d'éléments préexistants, empruntés à n'importe quel matériau sonore (…) puis composée expérimentalement.
P. Schaeffer, Polyphonie, déc. 1949.
Par ext. || Musicien concret.N. (le fém. semble inusité). || Un concret. || « Chez les sériels comme chez les concrets » (P. Schaeffer, la Musique concrète, p. 27).
3 Cour. Qui peut être perçu par les sens ou imaginé comme perceptible. || Exemple concret (portant sur un cas particulier). || Rendre concret. Concrétiser. || Style concret. Réaliste. || Tirer d'une situation des avantages concrets. Matériel, palpable, positif, réel.
2 (…) deux sortes d'images : celles qui mettent sous les yeux directement les objets du discours (…) Dans (ce) premier cas, le style est concret ou pittoresque (…)
Gustave Lanson, l'Art de la prose, p. 159.
3 Mais les clercs ont attisé par leurs doctrines le réalisme des laïcs bien autrement qu'en exaltant le particulier et flétrissant l'universel; ils ont inscrit au sommet des valeurs morales (…) la possession des avantages concrets…
Julien Benda, la Trahison des clercs, III, p. 178.
Par ext. || Esprit concret. || Penser les choses d'une façon concrète, réaliste.
4 Math. || Nombre concret, exprimé en indiquant la nature des unités dénombrées.
B N. m. || Le concret : caractère de ce qui est concret; ensemble des choses concrètes. Réel.
4 Le poète, ce philosophe du concret et ce peintre de l'abstrait (…)
Hugo, Post-Scriptum de ma vie, L'esprit, Tas de pierres, III.
5 Ce n'est point le goût du concret, le sens de la condition humaine que je retrouve ici, mais un intellectualisme assez débridé pour généraliser le concret lui-même.
Camus, le Mythe de Sisyphe, p. 68.
6 L'œuvre d'art naît du renoncement de l'intelligence à raisonner le concret.
Camus, le Mythe de Sisyphe, p. 134.
CONTR. Fluide, liquide. — Abstrait.
DÉR. Concrètement, concréter, concrétiser, concrétude.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • concret — CONCRÉT, Ă, concreţi, te, adj. (Adesea substantivat) Care poate fi perceput cu simţurile; real; care exprimă obiecte perceptibile prin simţuri. ♢ Muzică concretă = muzică realizată pe baza sunetelor concrete (muzicale sau zgomote) prelucrate cu… …   Dicționar Român

  • concret — concret, ète 1. (kon krè, krè t ) adj. 1°   Terme didactique. Qui a une consistance plus ou moins solide, par opposition à fluide. Les coquilles fossiles liées par une vase plus ou moins concrète. 2°   Terme de grammaire et de logique. Terme… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Concret — Concret, ursprünglich fest, zusammengewachsen, das Gegentheil von abstract (s. d. A.), was als Merkmal an einem Gegenstande mit diesem zusammen gedacht wird. Hochundniedrig z. B. sind abstracte Begriffe, in Verbindung aber mit Berg, Thal etc.… …   Damen Conversations Lexikon

  • concret — CONCRET, ETE. adj. Terme didactique. Il se dit par opposition à Abstrait, et pour exprimer Les qualités unies à leur sujet, comme Pieux, Savant, Rond: au lieu qu Abstrait se dit Des qualités considérées absolument, et comme séparées de leurs… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Concret — (v. lat.), 1) fest; 2) (Log.), was einem individuellen Ding einverleibt ist, an ihm als Merkmal vorkommt; im Gegensatz des Abstracten; z.B. ein großmüthiger Mensch ist eine concrete Vorstellung (concreter Begriff), die Großmuth selbst aber eine… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Concret — Concret, in der Philosophie ein allgemeiner Begriff (Abstract) am Einzelnding, in der Erfahrung wahrgenommen. In concreto, in der Wirklichkeit, im Einzelnfalle …   Herders Conversations-Lexikon

  • Concret —          HEGEL (Georg Wilhelm Friedrich)     Bio express : Philosophe allemand (1770 1831)     «L État est le lieu de convergence de tous les autres côtés concrets de la vie : art, droit, mœurs, commodités de l existence. Dans l État, la liberté… …   Dictionnaire des citations politiques

  • CONCRET — ÈTE. adj. T. de Logique. Il s emploie principalement dans cette locution, Terme concret, Terme qui désigne une quantité considérée dans un sujet ; par opposition à Terme abstrait, qui se dit d Un terme désignant une qualité considérée toute seule …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Concret — Le terme concret (du latin concretus, concrescere, se solidifier) définit ce qui peut être immédiatement perçu par les sens. Les indigènes des îles Murray, dans le détroit de Torrès, ne disposent que des chiffres 1 et 2; au delà, ils se… …   Wikipédia en Français

  • concret — См. concreto …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.